Le glamping est un concept assez neuf mais qui se développe rapidement ces dernières années. Retrouvez notre article sur le glamping pour en connaître plus sur cette tendance. Si vous pensez vous laisser tenter par “l’expérience glamping”, vous allez peut-être regarder les avis déposés par les anciens voyageurs sur des sites comme TripAdvisor, sur Facebook ou autres réseaux. Il arrive parfois que l’on trouve des avis de voyageurs négatifs: c’est normal tout le monde n’est pas satisfait à 100%. Cependant, beaucoup de déceptions peuvent être évitées en se renseignant bien avant de réserver son séjour.

En effet, bien qu’il s’agisse d’un “camping luxueux”, tous les sites de glamping en France ne proposent pas les mêmes services et il est prudent de collecter un maximum d’informations afin d’éviter une déception: renseignez-vous bien avant de confirmer votre réservation!

 

airstream

 Crédit photo: Flickr/Joonie


Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises en glamping


Les installations

Certains sites de glamping comme les cabanes, les bulles ou encore les tentes suspendues ne respectent pas la règlementation en vigueur. Afin de vous assurer que toutes les mesures ont été prises pour rendre votre séjour agréable et sûr, contactez la mairie de la commune où le site de glamping est hébergé pour vérifier que tout est en ordre avec le site de glamping qui vous intéresse.

Les services proposés sur place

Est-ce qu’on vous fournit les draps? Est-ce que les cabanes sont chauffées? Devez-vous apporter une lampe de poche? Avez-vous accès à un service de restauration sur le site? Et les douches? Combien de douche sont présentes sur le site de glamping? Devez-vous les partager avec les autres occupants?
Certains sites de glamping sont peu chers et comprendront des services plus basiques, cependant si vous payez plus de 200 euros pour une nuit dans un site de glamping vous êtes en droit d’attendre un minimum de confort.
Pensez à consulter le site Internet du site de glamping où vous avez réservé, les sites d’avis et éventuellement passez un coup de fil au gérant pour qu’il passe en revue les services mis à disposition. De cette façon, vous éviterez les surprises désagréables. Certains services sont en option (par exemple kit bébé ou location de vélos), n’hésitez pas à demander plus d’informations sur ces services qui pourraient vous simplifier grandement la vie!


interieur-yourte

Crédit photo: Heaton Johnson

 

Le label écotourisme

Pour beaucoup le glamping, c’est du camping de luxe “eco-friendly”. Cela n’est pas toujours le cas cependant. Vous pouvez trouver plus d’informations sur les sites qui répertorient les sites de tourisme qui détiennent officiellement le label “éco tourisme”. Attention cependant, il est aussi possible que certains sites de glamping soient conformes au cahier des charges mais qu’ils n’aient pas demandé le label. Cela ne signifie pas que ces établissements soient moins engagés que les autres d’un point de vue environnemental. Le fait est qu’il faut aussi des ressources financières et de ressources en personnel pour obtenir un label: remplir des documents, payer des frais…Cela est plus difficile pour les plus petites structures. Mais vous pouvez toujours contacter les propriétaires des lieux et leur poser vos questions. Pour les voyageurs qui tiennent vraiment à loger dans un site de glamping labelisé, voici la liste des labels relatifs à l’écotourisme en France:
http://www.ecolabels.fr/fr/
http://www.laclefverte.org/
http://earthcheck.org/
http://www.greenglobe.com/
Les Gîtes Panda (développé par l’organisme WWF)


interieur-yourte-UK

Crédit photo: Flickr Hippy Dippy


Les restrictions

Bien souvent, elles sont indiquées sur les sites Internet des différents sites de glamping cependant une petite vérification vous rassurera. Imaginez que vous arriviez à votre cabane perchée avec votre chien et que l’on vous dise que les animaux ne sont pas acceptés! Ce serait dommage. D’autres restrictions peuvent concerner le parking: parfois il faut se garer assez loin du logement (très souvent, c’est lié à la préservation du lie

Bien sûr, il n’est pas obligatoire de passer par des gîtes certifiés ou labelisés – beaucoup de gîtes ne font pas la demande pour obtenir ces labels (à cause du coût et du cahier des charges contraignant), cela ne signifie pas qu’ils ne suivent pas le cahier des charges et ce serait dommage de vous en priver. En cas de doute, contactez les gérants du site de glamping qui vous intéresse.

Comments

comments