Dans la vie, on a beaucoup d’idées reçues sur tout une multitude de sujets. C’est le cas du camping par exemple. A coolglamping on s’est donc interrogé sur les idées reçues possibles autour du glamping et nous en avons trouvé 8!

1. Le glamping coûte cher

Alors le glamping c’est comme le camping, il y en a pour toutes les bourses. Bien sûr si vous voulez partir en week-end dans une cabane-spa, cela vous coûtera plus cher qu’un week-end dans une yourte. Cependant, ne croyez pas de le glamping est hors de prix, vous feriez fausse route!

intérieur-yourteLes yourtes du Camping du Pont de Braye sont disponibles à partir de 45 euros/nuit


2. Le glamping c’est ennuyeux

Oui c’est horrible: faire de la randonnée en montagne (ou forêt, campagne, en bord de mer…), parcourir les accro branches du coin, faire de l’équitation, du kayak, du canoë ou encore du parapente! Non sérieusement, toutes les régions de France sauront vous proposer des activités intéressantes que vous voyagiez en amoureux, en groupe ou en famille.

3. Le glamping c’est pas romantique

Encore une fois: c’est faux! Tous les sites de glamping ne sont pas romantiques c’est vrai mais certains d’entre eux valent largement les hôtels les plus luxueux. Pensez aux bulles transparentes par exemple: quoi de plus romantique que de regarder les étoiles de son lit avec une coupe de champagne à la main (et un plateau de spécialités du terroir dans l’autre). Dans la plupart des hôtels, vous ne pourrez même pas faire ça.

chambre-gouttes-d'eauLes Gouttes d’Eau près de Montauban


4. Rien à faire sur place, on va s’ennuyer!

La plupart des sites de glamping vous proposent des activités sur place, bien souvent des activités avec des animaux car beaucoup de ces sites se trouvent dans des fermes. Mais quand ce n’est pas le cas, il vous suffit de prendre la voiture et de faire quelques kilomètres pour profiter des merveilles régionales. Et non, toutes les activités n’ont pas besoin d’être liées à la nature, vous pouvez très bien aller faire la fête dans la ville la plus proche si vous le souhaitez.

kayakSource photo: Stefan Schmitz Flickr/CC


5. Il faut être sportif

Si vous vous engagez dans une randonnée de 20 km, oui il faut probablement mieux être un minimum sportif. Cependant, vous trouverez aussi beaucoup d’activités qui ne requièrent pas d’être un champion olympique: accro branche, canoë, natation, dégustation de produits régionaux.

accrobranchesSource photo: Office de Tourisme Flickr/CC


6. C’est dangereux de dormir dans les cabanes

Certaines cabanes disposent de passerelles, de mezzanines, de terrasses…quand on prévoit de faire un week-end glamping en famille on peut s’inquiéter de ce genre d’installation. Notez que les cabanes dans les arbres que l’on trouve en France ont été construites par des spécialistes de ce type de construction qui ont bien sûr sécurisé toutes les cabanes en gardant en tête, notamment, le fait qu’elles accueilleront des familles.

7. La cuisine du terroir est lourde, on va grossir

Oui la cuisine française du terroir est parfois riche. Parfois même très riche mais vous n’êtes pas obligé d’en manger à longueur de journée, ni même tous les jours. Et puis après 20 km de randonnée, vous pourrez bien vous permettre quelques excès après tout.

fruits-de-merSource photo: Sanfamedia Flickr/CC


8. La cuisine française n’est pas très “vegetarian friendly”

Traditionnellement, on trouve beaucoup de viandes dans la cuisine française, c’est tout à fait vrai. Cependant, les propriétaires de sites de glamping se sont adaptés et ils sont nombreux à proposer une option végétarienne dans leurs menus – dans le doute, contactez-les pour vérifier.

plat-vegetarienSource photo: Tavallai Flickr/CC



Et vous, quels sont vos clichés sur le glamping? Avez-vous déjà testé?

Comments

comments